Réseaux électriques intelligents

Opportunités

La puissance des réseaux intelligents de distribution

Le 14 août 2003, plus de 50 millions de Nord-Américains ont été plongés dans le noir au cours de la pire panne d’électricité qu’ait connu l’Amérique du Nord. Cette panne a touché huit états du nord-est des États-Unis ainsi que la province de l’Ontario. Une erreur logicielle du système d’alarme, dans une salle de commande d’une société énergétique de l’Ohio, serait à l’origine de la panne. Les opérateurs ignoraient qu’une redistribution du courant s’imposait lorsque des lignes de transport surchargées eurent touché des branches d’arbres. Cet incident a déclenché une série d’événements qui a entraîné l’écroulement du réseau électrique en neuf secondes, laissant des millions de gens sans électricité par une journée d’été caniculaire.

La gestion et la distribution du courant, dont nous avons besoin chaque jour, sont assurées par un réseau électrique qui transporte l’électricité des centrales, où elle est générée, jusqu’au consommateur. Ce réseau est constitué des centrales qui produisent l’électricité, de lignes de transport ou de câbles qui l’acheminent, de transformateurs et de postes qui changent le voltage d’un courant électrique ainsi que d’interrupteurs permettant de rediriger et d’équilibrer les charges.

La demande croissante à laquelle le réseau électrique doit faire face et la transformation du paysage énergétique font en sorte que l’architecture de réseaux, l’équipement et les approches traditionnels ne suffisent plus aux besoins énergétiques de leurs clients. Une défaillance dans cette infrastructure essentielle peut occasionner des interruptions de courant et des pannes qui paralyseront les activités courantes et services essentiels, d’où la nécessité de réseaux intelligents de distribution.

Ces systèmes automatisés de gestion et de distribution de l’électricité reposent sur diverses technologies numériques, dont celles-ci :

  • capteurs voltmètres, localisateurs de pannes et outils analytiques qui recueillent les données et surveillent le réseau;
  • logiciel permettant de commander le réseau à distance et de rationnaliser les processus de gestion;
  • technologies d’automatisation qui gèrent la distribution d’énergie suivant la demande;
  • technologies sans fil et technologies de communication facilitant la communication bidirectionnelle entre les appareils sur le terrain et le centre des opérations du réseau du service public;
  • systèmes perfectionnés mettant à contribution des sources d’énergie renouvelables (telles que l’énergie hydroélectrique, solaire et éolienne) dans le réseau, aidant ainsi à réduire les émissions de carbone.

Actuellement, le réseau électrique traditionnel sert principalement à acheminer l’électricité des génératrices aux consommateurs. À l’avenir, le réseau électrique intelligent permettra la circulation de l’électricité et de l’information dans les deux sens, grâce aux nouvelles technologies qui rendront possibles de nouvelles formes de production, d’acheminement et d’utilisation de l’électricité. Les entreprises de services publics, leurs clients et la société en général devraient trouver de grands avantages aux réseaux intelligents de distribution, tant aux plans économique et social qu’environnemental. En effet, ils profiteront d’un réseau plus efficace et mieux encadré, et il y aura une utilisation accrue de l’énergie renouvelable, une diminution de la consommation d’énergie et moins de pannes électriques.

Afin d’aider le Québec à tirer profit du potentiel de ces puissantes technologies, le projet Équation contribue au financement de projets novateurs portant sur les réseaux intelligents de distribution.

Les résultats de tels projets soutiendront le leadership du Québec, reconnu à l’échelle internationale, en matière de production et de gestion des énergies renouvelables respectueuses de l’environnement.