Fujitsu

Le Centre d’innovation Fujitsu :

Nouvelle avenue pour l’innovation et la collaboration en ÉcoloTIC à Québec

L’innovation ouverte : « Paradigme reposant sur l’hypothèse que les entreprises peuvent et doivent utiliser tant les idées provenant d’autres entreprises que celles développées à l’interne »… « Innover avec des partenaires, en partageant les risques et les réalisations »… « Trouver la bonne solution, les meilleures idées et les esprits les plus brillants, où qu’ils soient, et les réunir pour relever des défis commerciaux, qu’ils le soient pour vous seul ou pour l’ensemble de votre secteur d’activités. »

Il y a bien des façons de définir l’innovation ouverte, et plus de façons encore de la mettre en œuvre pour développer un avantage concurrentiel sur le marché. Fujitsu le sait bien. Leader en la matière, l’entreprise est un joueur d’envergure mondiale dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC). Elle offre un éventail complet de produits et services technologiques à ses clients dans plus de 100 pays et réalisait, en 2011, des revenus consolidés de 54 milliards de dollars. Sa vision : créer une société plus prospère, intelligente et durable. Ainsi, l’entreprise se spécialise dans les solutions de TIC qui aident ses clients à réduire leurs émissions de GES et leur impact sur l’environnement, entre autres.

Avec le financement qu’elle a obtenu du gouvernement du Québec, par l’intermédiaire du projet Équation, Fujitsu Canada a renforcé sa présence dans la ville de Québec en y établissant le Centre d’innovation Fujitsu, un lieu de convergence d’idées, de compétences et de technologies. Ce centre, premier en son genre en Amérique du Nord, est un lieu de collaboration où clients et partenaires commerciaux travaillent en équipe avec les spécialistes de Fujitsu pour concrétiser de nouvelles idées et mettre en pratique des technologies vertes émergentes dans le but de créer des solutions d’affaires novatrices. Tirant profit de l’expertise de ses 1500 employés locaux et du vaste réseau que forment les 170 000 employés Fujitsu partout dans le monde, le Centre transforme différents concepts avant-gardistes en prototypes fonctionnels, démonstrations ou produits en phases initiales. Le Centre se concentre sur quatre secteurs interreliés : l’infonuagique, l’informatique mobile, la gestion intelligente de l’information et la virtualisation des environnements de travail.

Tirant avantage de la riche structure industrielle dont jouit le Québec, le Centre offre à ses collaborateurs de nouvelles capacités d’innovation et de nouvelles avenues en matière de commercialisation. Il donne notamment accès à des laboratoires et à des infrastructures destinés au développement de technologies. Ces ressources contribuent à accélérer la démonstration, le développement et éventuellement la commercialisation de nouveaux produits et services dans des secteurs clés de l’économie. Ultimement, les innovations profiteront aux Québécois, tant aux plans économique que social et environnemental.

« Cinquante emplois de qualité devraient être créés au Québec grâce au Centre d’innovation Fujitsu, affirme son directeur, Rémi Jean. Nous prévoyons réaliser une vingtaine de projets en collaboration, d’ici mars 2015. Plusieurs projets d’infonuagique et de bureau virtuel, auxquels travaillent une douzaine d’experts sur place et 50 créateurs au Québec, sont en cours. Déjà, ces projets portent fruit chez nous, dans le développement d’une niche interne en innovation, de même que chez nos partenaires locaux et nos partenaires issus des grandes alliances mondiales. »

Un exemple : un enseignant au primaire s’est présenté au Centre d’innovation Fujitsu avec une idée prometteuse. Appelé à travailler à l’École Jouvence et à l’École des Hauts-Clochers de Québec, M. Vincent Morissette trouvait difficile de faire le suivi du dossier de chaque élève. En raison du nombre impressionnant de sources d’information à consulter – évaluations de l’élève, détail de ses cours et activités parascolaires, commentaires des autres enseignants, etc. –, obtenir une vue d’ensemble du rendement scolaire et du développement personnel d’un élève est tout un défi et demande du temps! Il peut également être tout aussi difficile pour les parents et élèves d’évaluer les progrès scolaires en temps réel.

M. Morissette et six de ses collègues ont donc décidé de développer une application mobile pour l’évaluation des élèves. Cet outil convivial en ligne est une vraie mine d’informations pour les enseignants, les parents et les élèves. En plus d’aider à la prise de décisions éclairées et à la réduction de la charge de travail des enseignants, l’application soutien la réforme de l’éducation au Québec. Un premier prototype en main, cet enseignant, devenu entrepreneur, s’est tourné vers le Centre d’innovation Fujitsu dans le but d’améliorer l’application.

Progrès

En raison de la compatibilité du projet avec ses propres objectifs, le Centre d’innovation Fujitsu a démarré un projet avec Edusis, l’entreprise fondée par M. Morissette, et négocié l’acquisition de la propriété intellectuelle du produit. « En collaboration avec les employés chevronnés de Fujitsu et forts de sa technologie, nous avons conçu une solution mobile qui répond aux besoins des enseignants, des parents et des élèves, affirme M. Morissette. Fonctionnant sur une plateforme infonuagique, l’outil permet à un enseignant d’accéder en temps réel aux données d’un élève à partir d’une tablette, d’un ordinateur portatif ou d’un appareil mobile. Il recueille rapidement les données permettant d’offrir une vue d’ensemble des progrès scolaires de l’élève. »

En 2012, plus de 30 enseignants ont mis l’outil mobile à l’essai et cela, dans 14 écoles primaires et secondaires du Québec. Leurs commentaires ont permis d’apporter plusieurs améliorations et d’en augmenter la portée. L’étape de la démonstration franchie, Fujitsu prépare maintenant le lancement du produit, prévu au printemps 2013.

« Cette application permettra d’offrir aux enfants des défis scolaires bien adaptés à leurs capacités et les aidera à mettre l’accent sur leurs forces et les progrès qu’ils font plutôt que sur leur performance. L’outil permet l’enseignement en collaboration et favorise la coopération au sein de l’école, dit M. Morissette. L’équipe au Centre d’innovation Fujitsu a accéléré la mise au point de notre produit, ce qui nous a valu d’obtenir ces résultats. »

D’après Rémi Jean, le projet Équation a joué un rôle essentiel dans l’implantation du Centre d’innovation Fujitsu : « Équation, financé par le gouvernement du Québec, a directement influencé la décision de Fujitsu d’installer son Centre au Québec. En effet, Fujitsu se réjouit de la volonté du Québec d’encourager le développement des technologies vertes et intelligentes au profit de la société et de l’environnement. »

Le Centre d’innovation Fujitsu est en train de mettre au point de nouveaux projets de TIC, avec des applications dans plusieurs  secteurs, qui contribueront à la création d’emplois, au renforcement de l’économie régionale et à la protection de notre environnement. « Le projet Équation a permis à notre équipe du Québec d’obtenir un mandat corporatif stratégique en infonuagique et autres technologies associées. Cela nous permet d’ajouter des ressources à notre équipe et d’avoir un impact plus grand au sein de l’entreprise et ultimement au Québec, dit Rémi Jean. Pour l’avenir, nous prévoyons travailler avec Prompt et d’autres leaders du projet Équation pour faire participer davantage les chercheurs de diverses universités et d’autres entreprises. Cela nous ouvrira d’autres portes et nous aidera à accroître notre masse critique de spécialistes en ÉcoloTIC au Québec. »